30 day fitness challenge, 1ère semaine

Hello, aujourd’hui, ça fait une semaine que j’ai laissé tomber le Top Body Challenge, pour le 30 Day Fitness Challenge que j’ai fait moi même en choisissant les endroits que je voulais cibler pour le mois de juin, fesses et cuisses en particulier pour ce moi-ci. Je partais pas dans l’optique d’avoir de supers résultats avec ça, mais qu’en tout cas, cela me permettrait de me maintenir en forme, et de garder une activité physique jusqu’en septembre où je reprendrais le Top Body Challenge, et… C’est avec une grande joie, en prenant une photo ce matin pour comparer avec celle de la semaine dernière, que j’ai pu constater un changement au niveau de mes cuisses, et très légèrement au niveau du ventre ! Je suis super contente, ça me motive énormément !

1. Côté alimentation

CollageBon, mis à part le cheatmeal de lundi que j’avais annoncé la semaine dernière, dans l’ensemble j’ai mangé normalement, mercredi je me suis fait plaisir avec un gâteau yaourt, mais raisonnablement, autant dire que j’ai compris la leçon de lundi ! Donc je suis plutôt contente de mon alimentation cette semaine.

2. Côté sport.

Comme j’ai dit en intro, de supers résultats ! Dans mon programme, je n’ai aucun jours de « repos », mais j’ai néanmoins fait ma flemmarde samedi, et me suis accorder une journée tranquille. Le niveau augmente petit à petit de jour en jour, je transpire de plus en plus, mais ça travaille, et les résultats me font oublier à quel point je peux en baver parfois !

Voilà, semaine positif, demain je reviendrais pour la recette de nuggets de chou-fleur que je promet depuis le début de ce blog mais que je ne prends, pardonnez-moi, jamais la peine d’écrire… Alors à demain !

Publicités

Lait d’amande et son okara

Cela fait plusieurs années que j’ai arrêté le lait de vache, tout simplement car je le trouvais trop lourd sur l’estomac, alors boire ça à 7h, autant vous dire que je me sentais mal jusqu’à 10h. En parallèle, je mangeais toujours des yaourts et du fromage.

A la suite d’un piercing à la langue, j’ai dû consommer des yaourts à chaque repas, pendant une semaine ! Après ça, impossible pour moi de manger un yaourt sans être pliée en deux après, je les ai donc arrêté également, il ne restait que le fromage dans mon alimentation, parfois le lait dans les préparations culinaires qui passait assez bien.

Puis évidemment est venu le tour du fromage ! Je pense donc avoir une légère intolérance au lactose, légère car parfois j’arrive à digérer le fromage, d’autre fois non, pareil pour la crème fraîche, ou le lait.

J’étais tellement déçu de me dire que jamais je ne pourrais remanger à nouveau des yaourts… Puis on m’a vaguement parlé des yaourts au soja, à l’époque le soja était un aliment à hippie, ou des chinois… (stéréotypes, quand tu nous tiens) ! Puis il y a un an, quand je suis tombée sur une vidéo sur les conditions d’élevages des animaux destinés à notre consommation, j’ai commencé à réfléchir, puis je suis tombée sur un reportage sur l’industrie du lait. Et moi voilà aujourd’hui, végétarienne sur la voie du végétalisme, je ne consomme plus de fromage, de crème fraîche, il reste parfois le lait dans les gâteaux maison, et les oeufs.

Venons-en au fait s’il vous plaît, en intégrant un groupe de végéta*iens sur Facebook, j’ai eu connaissance à nouveau, des yaourts au soja, mais aussi des laits végétaux, j’étais impressionnée par le nombre de laits végétaux qui existent ! Lait d’avoine, lait d’amande, lait de coco, lait de riz… Et j’en passe, j’ai même trouvé une recette de lait de banane, pour dire que nous végétaliens, intolérants au lactose, avons sacrément le choix ! Mais en voyant le prix de ces laits, je suis vite redescendu sur terre… Presque 3 euros le litre pour un lait d’amande ! Nouvelle déception… Et là, magie…

Je découvre qu’il est possible de faire les laits végétaux nous même, hormis celui au riz qui n’égale pas celui du commerce, et qui est très dur à imiter d’après mes renseignements… Ce qui est chouette dans tout ça, c’est que c’est beaucoup plus économique, je sais ce qu’il y a dans mon lait, pas de gaspillage, je réutilise le résidu d’amande qu’il reste en filtrant… Et en plus, il est 100x meilleur que le lait de vache, si si !

Bon, la recette, la recette !

Processed with VSCOcam

Pour 1L de lait :

– 100g d’amandes
– Eau pour nettoyer
– 1L d’eau

1. Laissez tremper vos amandes toute la nuit dans un bol d’eau, le lendemain, elles auront grossi et seront gorgés d’eau.

2. Les rincer. Vous pouvez également retirer la peau si elles en ont une, personnellement je la laisse, ça ne change rien au goût je trouve.

3. Les mettre dans un blender, ajouter le litre d’eau, puis mixer, 30 secondes, laissez reposer quelques instants, 30 secondes, laissez reposer, et ainsi de suite jusqu’à avoir mixé au maximum les amandes.

4. Filtrez avec une passoire (ou un vieux collant pour retirer au maximum l’eau dans les résidus d’amande), essorez bien le résidu pour avoir le maximum de lait.

5. Puis au frigo. Pour la durée de conservation, personnellement le mien ne dure pas plus de 3 jours, fiez-vous à votre odorat et à votre goût. Mélangez le avant de le consommer.

Processed with VSCOcam

Et ce qui me reste de ce que j’ai filtré, j’en fait quoi ?!

Le résidu qu’il reste s’appelle l’okara, vous trouverez pas mal de recettes déjà sur le blog d’antigonexxi.

Au début, je n’avais connaissance que d’une recette de cookies où je pourrais le réutiliser, puis j’ai découvert d’autres pâtisseries, ce qui m’embêtais, c’était que je suivais le Top Boby Challenge, alors faire des pâtisseries tous les 4 jours pour réutiliser l’okara… Autant ne pas faire le TBC, alors je le jetais…

Mauvaise idée ! Puisque l’okara est riche en bonnes graisses mono-insaturées, fibres, polyphénols. Au début, j’ai voulu l’ajouter à mon porridge… La pire idée que j’ai eu, puisqu’il était encore légèrement gorgé d’eau, ce qui a rendu mon porridge liquide… Je me voyais déjà contrainte alors, à le jeter, ou à faire des fournées de cookies toutes les semaines !

Puis, j’ai eu l’idée de l’incorporer dans mon smoothie. Il reste probablement un peu de fer de l’amande dans l’okara, alors je me suis dit, pourquoi ne pas le mélanger avec la nectarine et la banane de mes smoothie, riches en vitamine C qui aideraient alors à l’absorption du fer. Tadam !

J’utilise à la base un yaourt au soja à la vanille dans mes smoothies, pour les rendre plus épais, donc plus consistant, avec l’okara en plus, il est encore plus épais, avec l’eau présente dans celle-ci, j’ai un peu plus de smoothie, et ça le rend encore plus consistant… Le top après une séance de sport et pour tenir jusqu’au soir ! Alors ma recette, toute simple.

Processed with VSCOcam

Pour 1 verre :

– Une nectarine
– Une banane
– Un yaourt soja à la vanille
– Okara d’amande

1. Mettre la banane et la nectarine, coupés en morceaux, dans un blender, puis mixez jusqu’à ce que les fruits soient complètement mixés.

2. Ajoutez le yaourt, puis l’okara (à l’oeil), mixez à nouveau.

3. Servir. Avec deux tranches de pain d’épice pour moi, c’est tellement bon… Je ne le fait pas, mais je pense que vous pouvez ajouter un glaçon si vous le voulez bien frais, le mixeur à tendance à chauffer les ingrédients.

Voilà, n’hésitez pas à tester cette recette, ainsi que celles présentent sur le blog d’Antigone, puis dites moi en commentaire ce que vous en pensez.

A bientôt, pour la recette de nuggets de chou-fleur cette fois !

1ère semaine du TBC, résumé.

Je pense faire souvent un résumé de ma semaine, en tout cas, dès que j’aurais des recettes à proposer, astuces, ou autres.

Dimanche soir, la première semaine du TBC est terminée ! J’avais laissé tombé le Top Body Challenge durant 1 semaine et demi/2 semaines, j’ai également négligé mon alimentation, bref n’importe quoi ! A quelques semaines de l’été, il était impératif que je me bouge les fesses et que je me reprenne en main et… Mon Dieu, je n’aurais jamais pensé dire ça un jour, mais ça fait énormément de bien de reprendre de bonnes habitudes alimentaires, et le sport ! J’ai même recommencé à faire du vélo pour le cardio.

1. Sport.

Lundi, mercredi et vendredi j’ai bien fait mes séances du TBC, à vrai dire je ne sais pas si je les fait correctement, je ne transpire pas ! Pourtant je sens que ça travaille, j’ai chaud, mais no transpi…

Sinon, comme dit précédemment, j’ai reprit le vélo, jeudi et cet après-midi, 15 kms et quelques en une heure, à chaque fois. J’y suis allée tranquille, tout en sachant qu’il faisait plus de 25°, je ne voulais donc pas tourner de l’œil en forçant trop… Je voulais viser les 25 kms aujourd’hui, mais impossible avec cette chaleur, j’ai préféré arrêter à 15… Le vélo est le meilleur cardio je trouve ! Agréable, on peut y aller tranquille et profiter de la nature, il fait travailler tout le corps, sans agresser les genoux contrairement à la course, puis je n’ai pas l’impression de faire du sport, et je trouve que c’est le plus important quand on fait une activité physique ! J’ai hâte de remonter  en selle cette semaine, surtout avec le beau temps annoncé !

2. Alimentation.

Collage

En quelques images les repas de ma semaine. Je ne photographie pas tous mes repas, parfois je n’ai pas le temps. J’ai troqué mes céréales au yaourt de soja à la vanille et mon thé du matin, pour un porridge, au goût variant suivant mes placards, avec une tasse de lait d’amande maison chocolaté (recette à venir). Je petit déjeune assez tard, et je mangeais énormément de céréales le matin, ce qui évidemment m’empêcher de manger le midi car je n’avais pas faim, je ne remangeais que pour goûter ! Avec le porridge, ou parfois des flocons d’avoines avec un yaourt au soja, j’ai un petit déjeuner complet, et qui me cale assez pour pouvoir manger en début d’après-midi.

D’ailleurs pour ce repas, je privilégie les féculents, je vois beaucoup d’articles qui déconseillent les féculents le soirs, personnellement je ne vois pas de différences, mais faisant du vélo, ou le TBC l’après-midi, des féculents à midi sont presque obligatoires pour tenir ! Je les combine avec des légumineuses et/ou des légumes, je ne prends jamais de dessert, parfois des rondelles de concombres en entrée, cela dépends de ma faim.

Pour le goûter, ou snack post workout (ça fait moins enfant de dire ça), j’ai toujours mangé des gâteaux industriels, je pouvais engloutir un paquet entier ! Mais en découvrant le Bikini Body Guide, là où tout à commencé pour moi, j’ai décidé d’arrêter ça, pendant des mois j’ai essayé de trouver un snack qui arriverait à me caler jusqu’au soir, sans avoir à me précipiter sur du pain ou des oléagineux (même si c’est bon pour la santé) pour le petit creux de 18h, et là… Victoire ! Avec le beau temps, j’ai décidé de tenter les smoothies ! J’étais persuadé que jamais je ne pourrais tester, pensant qu’il fallait obligatoirement du lait, je n’avais pas encore connaissance des laits végétaux, ou yaourts au soja… En ce moment, c’est banane/nectarine, yaourt soja à la vanille, et… De l’okara d’amande ! J’en ferais un article après celui du lait d’amande. J’ai testé aujourd’hui d’intégrer l’okara à mes smoothies, et c’est top, ça le rends plus épais, et donc plus consistant ! Avec cela, je prends deux tranches de pains d’épices, j’ai l’impression de retomber en enfance avec ça…

Et le soir, si la température et le temps me le permettent, c’est salades composés ! Ou légumines et légumes, parfois j’y ajoute des féculents quand je n’ai pas le choix… Il y a quelques jours, on m’a conseillé des nuggets de chou-fleur, à savoir que j’ai horreur de ça, ça pue, et beurk ! Et bien figurez-vous que je suis fan de cette recette, que je partagerais évidemment dans la semaine !

Pour ce qui est de l’eau, on nous rabâche souvent qu’il faut boire 1,5/2L d’eau par jour, soit environ 8 verres. Je lisais plein d’effets bénéfiques, personnellement je n’ai eu aucun changements en buvant suivant les recommandations… Si ce n’est l’envie d’aller aux toilettes toutes les heures… Avant je ne buvais que 3 verres, voir même 2 en hiver ! A présent je bois 2 verres à chaque repas, un avant, et un après. Même si je trouve qu’il n’y a pas d’effets visibles (comme le fameux beau teint qu’on est censé avoir !), je continue de boire 8 verres/jour, je suppose que c’est bon pour les reins, alors…

Voilà, je pense avoir résumé ma semaine, cette semaine donc, je posterais la recette du lait d’amande maison, il y en a des centaines sur internet, je sais, mais c’est surtout car je veux rebondir sur un article sur l’okara ! Sur internet on ne trouve que des recettes de cookies à l’okara, je n’ai pas trouvé autre chose, alors je proposerais autre chose ! Et également, la recette de nuggets de chou-fleur !

Glace healthy, possible ?

Hello ! Tout premier article, je suis tellement excitée de partager avec vous la découverte que j’ai faite il y a plusieurs semaines !

Je suis intolérante au lactose, et ça fait quelques années que je désespère de ne pas pouvoir manger de glace l’été ! Encore plus maintenant que je mange équilibré, sans toutes ces merdes industrielles, et que je me dirige vers le végétalisme…

Du coup, je me suis dit que cet été serait donc la fin définitive des glaces… Puis je suis tombée sur un article, partagé sur un groupe de Végéta*iens sur Facebook, une recette de glace à faire maison, avec UN SEUL ingrédient ! Impossible j’ai pensé ! Ou alors il me faudrait une sorbetière, ou un ingrédient, cher et introuvable ! Et surprise !

Il vous faut juste une banane, et un mixeur ! Oui oui, qui l’aurait crû ! C’est tout simple, coupez une banane épluchée en petites rondelles, et mettez là au congélateur, 2-3h minimum. Mixez les rondelles (personnellement, j’utilise un hachoir de chez Tupperware, même résultat).

Processed with VSCOcam
Yum yum.

Il faut le faire en plusieurs fois, en raclant les bords toutes les 30 secs.

Processed with VSCOcam
On ajoute ce qu’on veut.

Et magie ! D’un seul coup, les morceaux de bananes se transforment en une crème glacé ! Juste avant qu’elle se transforme, si vous le souhaitez, vous pouvez y ajouter ce que vous voulez, pépites de chocolats, amandes, noix de coco râpé… Vous pouvez aussi bien la manger juste après, ou la remettre au congélateur.

11150162_904147736315452_801701692485247475_n

Alors, qui a dit qu’il n’était pas possible de se faire plaisir cet été, avec une bonne glace sans sucre et autres merdes industrielles, et sans culpabilisé ? Bon appétit !